Les traitements de l’infertilité

Les traitements de l’infertilité et de la stérilité dépendent de la cause.
Elles se repartissent ainsi:1/3 sont féminines, 1/5 sont masculines, 40% concernent l’homme et la femme et 10% sont inexpliquées.
Un rappel, la fertilité diminue avec l’age.
A l’issu du bilan d’infertilité, il faut prendre en charge ensemble l’homme et la femme.

  • Traiter la stérilité, cela signifie traiter le couple. Ce n’est pas la femme qui est stérile, c’est le couple qui ne peut pas avoir d’enfants, même si la cause est due à la femme. Cette précision peut paraître dérisoire, mais elle est en fait très importante car la réussite du traitement dépend de l’implication du couple, et pas seulement de l’une ou l’autre partie. La culpabilisation de l’homme ou de la femme ne peut apporter que des incompréhensions et des blocages qui ne peuvent qu’aggraver la difficulté à avoir un enfant.
  • C’est l’équipe médicale qui propose un traitement plutôt qu’un autre. Ce qui est valable pour un couple ne l’est pas forcément pour un autre. Certains couples s’étonnent de ne pas pouvoir bénéficier d’une technique qui a pourtant fait ses preuves chez d’autres. C’est pourquoi la relation de confiance est essentielle entre le couple et l’équipe médicale.
  • Cela veut dire que dans certains cas on utilisera un traitement par médicament, dans d’autres cas un traitement chirurgical, et parfois les deux.

TRAITEMENTS ÉTAGE PAR ÉTAGE

Chez l’homme

  • Une insuffisance de fabrication de spermatozoïdes peut être due à un problème local de testicule que la chirurgie pourra résoudre. Il en est de même si le canal qui les achemine est bouché. Mais parfois c’est une cause hormonale qui est à l’origine.
  • Une malformation peut inactiver les spermatozoïdes pourtant produits en quantité suffisante. La chirurgie s’avère souvent efficace.
  • Différentes techniques sont utilisées pour recueillir les spermatozoïdes en cas d’anomalies du spermogramme. L’aspiration microchirurgicale des spermatozoïdes directement dans l’épididyme où ils mûrissent et sont stockés. Ils sont alors utilisés pour la fécondation par injection intracytoplasmique (ICSI). En cas d’anomalie de l’épididyme le prélèvement peut se faire directement dans les testicules par une biopsie.

Chez le couple

  • Il peut arriver que la cause ne soit pas due à l’homme ou à la femme, mais à une incompatibilité entre eux qui les empêche de faire un enfant ensemble. La cause est alors soit immunologique, soit psychologique, et parfois les deux ensemble.

Laisser un commentaire